A PROPOS

IMG_2797EDITED

La poésie de la terre ne meurt jamais

John Keats

C’est dans l’antiquité que les romains ont bâti une villa, proche du lieu qui deviendra bien des siècles plus tard le village de Bralleville où je vis et où est situé mon atelier. De cette vie passée, ne reste que l’exceptionnelle mosaïque d’un dauphin qui décorait l’hypocauste de cette villa. Retrouvée en 1995 sur le territoire de la commune, cette mosaïque est exposée au Palais des Ducs de Lorraine - Musée Lorrain de Nancy. Pour les Romains, représenté en dehors d’un contexte aquatique, le dauphin symbolisait les sources thermales et semblait également avoir un rôle de protection des foyers*.

DauphinBralleville.png

Mosaïque au dauphin, calcaire taillé, époque gallo-romaine - Musée Lorrain de Nancy

Delphinaterra, le dauphin d’argile en latin, prend ses racines dans l’antiquité et renaît aujourd’hui à travers mon histoire avec la terre. C’est une histoire d’amour qui dure depuis plus de 20 ans. Chaque personne que j’ai rencontrée, passionnée par cette matière, m’a permis de découvrir des approches et des techniques différentes : du montage de la terre au colombin ou à la plaque, du tournage du grès à son émaillage, de la réalisation de mes propres émaux à la transmission de ma passion… Toutes ces rencontres ont été riches de partages et d’échanges !

 

Chaque boule de terre est une renaissance. Même si la réussite n’est pas toujours au rendez-vous, apprendre de ses erreurs, être bienveillant vis à vis de soi-même, essayer encore, conduit à obtenir ce que l’on attend voire à composer l'inattendu. Renforcée par l’émerveillement d’avoir créé, l’envie se renouvelle sans cesse.

La création de Delphinaterra est une nouvelle étape de ma vie, une ouverture aux autres pour partager qui je suis au travers de mes poteries, pour partager ma passion auprès d’autres, qui à leur tour, commenceront une belle histoire d’amour avec la terre.

Delphine